Les martyrs égyptiens devenus un symbole de l’œcuménisme et de l’amitié entre orthodoxes et catholiques

Les 20 martyrs égyptiens et le martyr ghanéen tués par des militants de l’État islamique en Libye, en 2015, seront commémorés dans le calendrier liturgique de l’Église catholique, faisant d’eux les premiers saints à être honorés par les deux Églises depuis qu’elles se sont séparées à la suite du concile de Chalcédoine en 451 apr. J.⁠-⁠C.

En 2015, lorsqu’ils ont été assassinés sur une plage libyenne à Syrte par des membres de l’État islamique, 20 chrétiens égyptiens et un chrétien ghanéen sont devenus des symboles de la persécution menée par les musulmans radicaux à l’encontre des disciples de Jésus dans tout le Moyen-Orient. Aujourd’hui, huit ans plus tard, ils sont également devenus un symbole de l’œcuménisme et de l’amitié entre l’Église catholique et l’Église copte orthodoxe, séparées officiellement depuis plus de 1 500 ans.

Lors de la visite à Rome du pape Tawadros II, chef de l’Église copte orthodoxe, le pape François a déclaré : « Ces martyrs ont été baptisés non seulement dans l’eau et dans l’Esprit, mais aussi dans le sang, un sang qui est semence d’unité pour tous les disciples du Christ. Je suis heureux d’annoncer aujourd’hui – avec l’accord de Votre Sainteté – que ces 21 martyrs seront inclus dans le Martyrologe romain en signe de la communion spirituelle qui unit nos deux églises. »

Les martyrs de Syrte seront célébrés le 15 février, date de leur décès, dans les deux calendriers, ce qui en fait les premiers saints à être honorés par les deux Églises depuis leur scission à la suite du concile de Chalcédoine en 451 apr. J.⁠-⁠C.

Vingt des nouveaux martyrs étaient connus pour être des coptes orthodoxes. L’appartenance religieuse du 21ème, originaire du Ghana mais enlevé en même temps que les Égyptiens, n’a jamais été établie, mais son nom, Matthew, indique qu’il a probablement été élevé en tant que chrétien et il est dit que lorsque ses bourreaux lui ont posé la question, il a insisté sur le fait qu’il était chrétien et non musulman.

« Leur mort nous remplit de fierté »

Les hommes ont été enlevés début 2015 par des membres de l’État islamique en Libye, où ils travaillaient. Ils ont eu de multiples occasions de renoncer à leur foi, pour sauver leur vie.

« Nous avons prié pendant quatorze, quinze jours pour qu’ils ne renoncent pas à leur foi. En effet, ils auraient pu se convertir à l’islam et sauver ainsi leurs vies. Néanmoins, ils ont choisi Jésus en sachant que cela signifierait la mort », a déclaré Mgr Paphnutius, évêque de Samalout, diocèse d’où provenaient la plupart des martyrs, lors d’une visite d’ACN en octobre 2015. « D’Alexandrie à Assouan, dans toute l’Égypte, les chrétiens ont été renforcés dans leur foi. Des musulmans de toutes les régions nous ont également dit qu’ils étaient fiers ; affirmant que nos martyrs ont montré que nous, Égyptiens, sommes très forts. Leur mort nous remplit tous, chrétiens et musulmans, de fierté ».

Dans une interview plus récente accordée à ACN, la mère de deux frères, Samuel et Beshoy, âgés de 22 et 24 ans, qui figurent parmi les 21 personnes tuées, a déclaré : « Je suis la mère de martyrs, je suis fière d’eux. Ils intercèdent pour moi et pour leur père au ciel ». Demandant à être identifiée comme la « mère des martyrs », elle a confié qu’elle priait pour les partisans de l’Etat islamique, appelant « Dieu à leur donner la lumière et à leur ouvrir les yeux sur la vérité et le bien ».

En Égypte, le sanctuaire des martyrs rend hommage à 21 victimes d'ISIS à l'occasion du cinquième anniversaire de leur mort 2020.
En Égypte, le sanctuaire des martyrs rend hommage à 21 victimes d’ISIS à l’occasion du cinquième anniversaire de leur mort 2020.

Le sanctuaire égyptien dédié aux martyrs a documenté des miracles attribués à leur intercession, et son gardien, le père Abu Fanus Unan, a assuré à ACN que de nombreux baptêmes et conversions ont eu lieu grâce à leur exemple. « L’Église copte survit grâce au sang de ses enfants », a proclamé le prêtre.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

« Des véhicules pour Dieu » : telle était la devise d’une campagne de collecte de fonds lancée il y a 75 ans...
Entre janvier et fin décembre 2023, dans le diocèse catholique de Makurdi, situé dans la ceinture centrale du Nigeria, on...
La fondation ACN se joint au Pape pour réclamer la libération immédiate et inconditionnelle des religieuses de la Congrégation de...