Le monde veut la paix – plus d’un million d’enfants s’unissent dans la prière

Pour la première fois depuis la création de l’initiative en 2005 à Caracas, la capitale du Venezuela, le cap d’un million d’enfants priant pour la paix et l’unité a été franchi le 18 octobre 2023.

Prière du rosaire pour l'unité et la paix dans l'archidiocèse d'Ivano-Frankivsk - Ukraine
Prière du rosaire pour l’unité et la paix dans l’archidiocèse d’Ivano-Frankivsk – Ukraine

Alors que l’an dernier, 871 523 enfants s’étaient inscrits sur le site web d’ACN pour participer à la campagne de prière « Un million d’enfants prient le chapelet », cette année, ils étaient 1 039 628. Ce chiffre est probablement plus élevé, car beaucoup d’enfants ont également participé à cette campagne sans s’inscrire.

En Pologne, où la campagne d’ACN est devenue de plus en plus populaire, le site web a recensé le plus grand nombre de participants, en l’occurrence 275 000 enfants. Dans ce pays, la prière commune du chapelet a eu lieu avec des enfants de maternelle dans le sanctuaire national de Notre-Dame de Fatima à Zakopane. Grâce à la transmission en ligne, des familles, des élèves dans des établissements scolaires et des enfants dans des hôpitaux y ont également participé. Parmi le « top cinq » des pays ayant participé à la campagne figurent la Slovaquie (plus de 156 000 enfants), les Philippines (plus de 136 000), le Royaume-Uni (plus de 77 000) et le Brésil (presque 47 000).

ACN a reçu des photos et des courriels émouvants du monde entier montrant qu’en de nombreux endroits, nettement plus d’enfants que ceux inscrits sur le site web ont participé à la campagne. Rien que du Congo, où seulement 1300 enfants s’étaient inscrits, ACN a reçu des messages de plus de 80 écoles et institutions religieuses, où le chapelet a été prié ensemble. Plus de 5000 enfants ont déjà participé à trois de ces écoles.

Participation également dans de nombreuses zones de crise

Parmi les 124 pays ayant participé à la campagne, il y a aussi des pays bouleversés par la violence, comme le Nigéria et le Nicaragua, mais aussi l’Ukraine où la guerre sévit depuis février 2022, tout comme Israël et les territoires palestiniens, où a éclaté un lourd conflit armé depuis début octobre 2023.

En plus de la prière, les enfants dans certains pays, comme le Pakistan et l’Inde, ont également reproduit des scènes bibliques et conçu avec beaucoup de créativité les coloriages proposés sur le site web d’ACN.

Enfants et jeunes priant le rosaire dans le diocèse d'Idukki-MLB - Inde
Enfants et jeunes priant le rosaire dans le diocèse d’Idukki-MLB – Inde

« Nous sommes très reconnaissants pour les nombreux enfants qui ont prié dans le monde entier… il est impressionnant de voir combien d’enfants de tant de pays ont demandé l’intercession de la Vierge Marie en faveur de la paix. La magnifique participation a montré d’une part l’immense inquiétude et l’ardent désir de paix, et d’autre part le sentiment puissant de nombreuses personnes de vouloir prier pour la paix », affirme le Père Anton Lässer, assistant ecclésiastique d’ACN.

L’évêque émérite de Leiria-Fatima, S.E. le cardinal Antonio Marto, qui présidait la prière du rosaire au sanctuaire de Notre-Dame de Fatima (Portugal), a dit : « Nous sommes tous venus ici dans l’intention particulière de prier ce chapelet afin d’obtenir, grâce à l’intercession de la Vierge Marie, le don de la paix pour ce monde est en guerre, en particulier dans le pays où Jésus et la Vierge Marie ont foulé la terre de leur pas, tout comme en Ukraine et partout là où la guerre s’est déclenchée. »

Il a également rappelé que le pape François a invité tous les fidèles et tous les hommes et femmes de bonne volonté à une autre grande journée de la prière et du jeûne le vendredi 27 octobre, pour la paix en Terre Sainte.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

« Des véhicules pour Dieu » : telle était la devise d’une campagne de collecte de fonds lancée il y a 75 ans...
Entre janvier et fin décembre 2023, dans le diocèse catholique de Makurdi, situé dans la ceinture centrale du Nigeria, on...
La fondation ACN se joint au Pape pour réclamer la libération immédiate et inconditionnelle des religieuses de la Congrégation de...