Gaza: Des morts et des blessés dans la paroisse latine

Alors que la guerre entre Israël et le Hamas s’intensifie, la paroisse catholique de la sainte famille située au nord de Gaza a subi ces derniers jours des tirs de roquette. Selon un communiqué du Patriarcat latin de Jérusalem transmis à la fondation Aid to the Church in Need (ACN), deux femmes ont été abattues par des tireurs d’élite israéliens dans l’enceinte de l’église de la paroisse samedi 16 décembre. Sept autres personnes ont été blessées. Le même jour, plusieurs roquettes ont également touché le couvent des Missionnaires de la Charité situé sur le site, dans lequel se trouvent plus de 50 personnes handicapées.

Samar Anton et sa fille Nahida, tuées par un sniper alors qu'elles s'abritaient dans l'église de la paroisse de la Sainte-Famille, à Gaza, le 16 décembre 2023.
Samar Anton et sa fille Nahida, tuées par un sniper alors qu’elles s’abritaient dans l’église de la paroisse de la Sainte-Famille, à Gaza, le 16 décembre 2023.

Selon les indications des partenaires de projet de ACN, les deux femmes tuées sont Samar Anton et sa mère Nahida (voir photo). Toutes deux ont été mortellement blessées alors qu’elles tentaient de se mettre en sécurité dans un bâtiment paroissial. Le Patriarcat latin a indiqué que les tireurs d’élite étaient des militaires israéliens. « Sept autres personnes ont été blessées alors qu’elles tentaient de protéger d’autres personnes dans l’enceinte de l’église », poursuit le communiqué.

Pas d’accès aux appareils respiratoires

Plusieurs tirs de roquettes ont notamment détruit le générateur électrique du couvent ; un incendie s’est déclaré dans les locaux. Le bâtiment est désormais inhabitable. Les religieuses de Mère Teresa et les personnes handicapées dont elles s’occupent ont réussi à se mettre en sécurité. Cependant, « elles n’ont plus accès aux appareils respiratoires dont certaines d’entre elles ont besoin pour survivre », écrit le patriarcat.

Messe à la paroisse de la Sainte Famille à Gaza
Messe à la paroisse de la Sainte Famille à Gaza

Aide aux chrétiens en Israël et dans les territoires palestiniens

La paroisse de la Sainte Famille, seule paroisse latine de Gaza, accueille depuis le début de la guerre d’autres réfugiés chrétiens. Il y a actuellement plusieurs centaines de chrétiens dans l’enceinte de l’église, y compris des enfants, des personnes âgées et des personnes handicapées. Selon les partenaires locaux de ACN, ils n’ont plus d’électricité ni d’eau et demandent nos prières. Avant la guerre, la population chrétienne de Gaza était estimée à environ 1.000 personnes.

Des blessés reçoivent la Sainte Communion le 17 décembre 2023
Des blessés reçoivent la Sainte Communion le 17 décembre 2023

En coopération avec le Patriarcat latin de Jérusalem, ACN soutient la communauté dans la bande de Gaza en lui fournissant des denrées alimentaires et des médicaments. D’autres aides concernent les chrétiens de Jérusalem-Est et de Cisjordanie, également touchés par les conséquences de la guerre, ainsi que les travailleurs migrants chrétiens en Israël.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

« Des véhicules pour Dieu » : telle était la devise d’une campagne de collecte de fonds lancée il y a 75 ans...
Entre janvier et fin décembre 2023, dans le diocèse catholique de Makurdi, situé dans la ceinture centrale du Nigeria, on...
La fondation ACN se joint au Pape pour réclamer la libération immédiate et inconditionnelle des religieuses de la Congrégation de...