CUBA : Le cardinal Stella, envoyé du pape, souligne le travail de l’Église auprès des malades, des personnes âgées et des pauvres.

Le cardinal Beniamino Stella, envoyé par le Saint-Père à Cuba pour la commémoration du 25ème anniversaire de la visite historique de Saint Jean-Paul II sur l’île, a appelé à la libération des manifestants détenus lors des manifestations antigouvernementales de juillet 2021.

Le vendredi 10 février, le cardinal Beniamino Stella a achevé sa tournée dans les diocèses de Cuba. C’est un pays qu’il connaît très bien puisque, en tant que nonce apostolique et ambassadeur du Saint-Siège, il a reçu le pape Wojtyla lors de sa visite historique dans l’île en janvier 1998.

C’est précisément parce qu’il avait été un témoin privilégié de ce voyage que le pape François l’a envoyé, comme son représentant, aux commémorations qui ont mobilisé les fidèles de tous les diocèses. Ces évènements ont permis au cardinal Stella de souligner l’importance du rôle de l’Église auprès des plus défavorisés de la société.

Dans l’homélie de la messe célébrée dans la maison pour personnes âgées de Santovenia, le cardinal a évoqué le « témoignage éloquent » que les religieuses et les membres des différentes congrégations religieuses offrent chaque jour « dans leur service aux plus nécessiteux, aux malades, aux personnes âgées et aux pauvres ».

C’est une tâche fondamentale qui est réalisée, a-t-il dit, « au milieu de défis innombrables et complexes ». Le prélat a énuméré certaines de ces difficultés : « la pénurie de nourriture, de biens et de médicaments », ajoutant que cette situation, aggravée par la pandémie de coronavirus « et d’autres facteurs », mettait quotidiennement à l’épreuve la « patience » et « l’enthousiasme » de tous ceux qui avaient embrassé la vie religieuse et se consacraient aux plus faibles de la société.

L’importance de la mission de l’Église dans la société et la promotion de la réconciliation ont été deux des points principaux de ses messages au cours des 18 jours qu’il a passés à Cuba, un autre point fort étant le discours qu’il a prononcé à l’Université de La Havane, mercredi 8 février, en présence du président cubain Miguel Diaz-Canel.

À cette occasion, le prélat a parlé de la nécessité de promouvoir sur l’île « une authentique réconciliation et une fraternité » qui permettent « aux jeunes de réaliser leurs rêves et leurs projets à Cuba », sans « haine ni conflits entre frères ».

Le cardinal, délégué du pape François à l’occasion de la commémoration du voyage de Saint Jean-Paul II, a également déclaré dans son discours à l’université qu’il était nécessaire de promouvoir une « culture de la rencontre », qui permette « de construire des ponts pour avancer à la recherche du bien commun, dont nous sommes tous responsables ».

Cependant, les mots qui ont eu le plus de résonance ont été prononcés un peu plus tard, à la sortie de l’Université de La Havane, lorsque, devant quelques journalistes, il a demandé la libération de ceux qui avaient été emprisonnés – surtout des jeunes – lors des manifestations antigouvernementales de juillet 2021.

Selon différents médias, le cardinal Stella a déclaré que le pape François attendait « une réponse positive » et qu’il était « important » que les jeunes « puissent rentrer chez eux ».

À cette occasion, il a également mentionné qu’avant de se rendre à Cuba, il avait rencontré le pape François le 7 janvier et que cette question y avait été abordée. « Cette question est sur la table », a-t-il déclaré aux journalistes, ajoutant que la libération des jeunes pourrait être considérée comme « une amnistie, une clémence », mais que les mots étaient secondaires…

À la fin du voyage, les évêques catholiques de Cuba ont rendu public un message, qu’ils ont également envoyé à la fondation ACN International. Ils y remercient le cardinal Stella pour les « témoignages d’affection envers notre peuple et l’Église, et pour les paroles d’encouragement envers les plus pauvres et les plus exclus ».

Les évêques sont également reconnaissants pour le don d’une relique très spéciale – une goutte de sang du pape Saint Jean-Paul II – qui a été reçue « avec une profonde dévotion » par la communauté chrétienne.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

« Des véhicules pour Dieu » : telle était la devise d’une campagne de collecte de fonds lancée il y a 75 ans...
Entre janvier et fin décembre 2023, dans le diocèse catholique de Makurdi, situé dans la ceinture centrale du Nigeria, on...
La fondation ACN se joint au Pape pour réclamer la libération immédiate et inconditionnelle des religieuses de la Congrégation de...