Brésil : Des religieuses âgées restent actives et remercient ACN pour son soutien

La fondation Aid to the Church in Need (ACN) fournit une aide médicale à des religieuses âgées qui vivent dans le nord-est du Brésil. Malgré leur âge avancé, ces sœurs restent très actives dans leurs communautés et continuent de prier pour leurs bienfaiteurs.

Sœurs vendant leurs produits faits main à la foire des Saints Cosmas et Damien à Igarassu.
Sœurs vendant leurs produits faits main à la foire des Saints Cosmas et Damien à Igarassu.

Être religieuse consacrée est un engagement de toute une vie, et les sœurs du Sacré-Cœur de Jésus, dans le nord-est du Brésil, prennent leur vocation très au sérieux. Plus de la moitié des 62 sœurs qui servent dans les différentes communautés de cette région du Brésil ont plus de 65 ans, mais elles continuent d’être aussi actives que possible.

Naturellement, plus le temps passe, plus ces religieuses ont besoin de soins médicaux. Mais bien que le Brésil dispose d’un système national de santé, il est confronté à de nombreux défis, et pour obtenir une assistance rapide et plus adéquate, les sœurs doivent parfois recourir au secteur privé, ce qui entraîne plus de dépenses. ACN soutient la congrégation en finançant les soins médicaux de douze sœurs âgées.

Les Sœurs Rosa, Letícia et Isabel vivent dans une communauté située à la périphérie de la ville d’Olinda. Leur couvent est très actif dans la paroisse locale, et les trois sœurs, qui ont toutes plus de 80 ans, participent à l’organisation et au déroulement des prières, des retraites et des temps de catéchèse. Sœur Rosa, 84 ans, est une excellente cuisinière. Elle aime cuisiner le traditionnel pain au fromage brésilien, qui est vendu pour collecter des fonds pour payer les travaux de rénovation de la maison mère de son ordre.

Sœur Maria Silva, qui vit dans une communauté d’Abreu e Lima, est une couturière expérimentée. Elle réalise des travaux de couture pour les autres religieuses, en plus de fabriquer des produits artisanaux pour la collecte de fonds. Dans son cas, l’aide financière de ACN a principalement servi à payer des soins dentaires, lesquels sont difficiles à obtenir au moyen de la sécurité sociale nationale.

Une sœur qui coud pour les pauvres et les nécessiteux
Une sœur qui coud pour les pauvres et les nécessiteux

Sœur Helena, 93 ans, et Sœur Regina, 83 ans, vivent toutes deux dans une autre communauté, à Olinda, et passent la plupart de leurs journées à travailler auprès des pauvres et à aider à préparer la liturgie et à organiser des temps de prière. Malgré son âge avancé, Sœur Helena s’occupe également de préparer des colis de bienvenue avec des articles essentiels pour bébé, qui sont ensuite envoyés à la maternité locale pour les nouveau-nés. Elle déclare à ACN : « J’ai reçu de nombreuses grâces de Dieu. Tout ce que je peux faire maintenant, c’est rendre grâce pour cela ! ».

Sœur Carminha, 77 ans, vit dans la maison mère de la congrégation, à Igarassu. Elle accueille souvent les visiteurs et parle aux jeunes mères et aux adolescents qui viennent chercher de l’aide au couvent. Cependant, Sœur Carminha a récemment souffert d’un problème neurologique et, grâce à l’aide financière de ACN, elle a pu consulter un spécialiste.

Enfin, Sœur Escolástica, 78 ans, fait beaucoup rire et sourire au sein de la communauté de Santa Zita, en raison de son don pour écrire des vers et composer des sketches musicaux. Elle participe à toutes les célébrations et festivités de la communauté. Cependant, sa santé s’est détériorée en 2023 et elle a eu besoin d’une attention médicale accrue, qu’elle a reçue grâce à ACN.

Que Dieu bénisse les bienfaiteurs

« L’année 2023 a été plus calme que les années de la pandémie de Covid. Cependant, la souffrance humaine, tant au niveau local que dans le monde entier, nous touche profondément et nous pousse à la solidarité, au partage du pain et de la Parole de Dieu, à l’écoute, au conseil, à l’hospitalité et à la prière constante. Les sœurs âgées se tiennent au courant de tout par des conversations avec les jeunes et par les réseaux sociaux, et sont des témoins infatigables de la dynamique de la prière, de l’écoute et de la charité », déclare Sœur Silvânia dos Santos, supérieure générale des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus.

Sœur Marina Nunes lors d'une réunion catéchétique avec des adolescents
Sœur Marina Nunes lors d’une réunion catéchétique avec des adolescents

« Nous remercions de tout cœur ACN de nous avoir aidées en soutenant nos sœurs âgées et malades, et en retour, nous offrons une prière constante ainsi que le bien auquel chacune d’entre elles contribue au sein de sa propre communauté. Les sœurs qui bénéficient de ce projet parlent des merveilles que le Seigneur a accomplies, elles louent Dieu pour les bienfaiteurs qui tendent leurs mains vers les nécessiteux du monde entier, et demandent que les bénédictions divines descendent sur eux ».

La fondation ACN s’est engagée à poursuivre ce projet en 2024, en continuant à soutenir financièrement les sœurs qui ont besoin d’une assistance médicale.

Our Task Areas
Our Regional Activities
Press contact

Latest News

« Des véhicules pour Dieu » : telle était la devise d’une campagne de collecte de fonds lancée il y a 75 ans...
Entre janvier et fin décembre 2023, dans le diocèse catholique de Makurdi, situé dans la ceinture centrale du Nigeria, on...
La fondation ACN se joint au Pape pour réclamer la libération immédiate et inconditionnelle des religieuses de la Congrégation de...